1re réunion municipale pour la création du Laboratoire Ouvert Villeurbannais (LOV)

  • Date : 2014-12-15
  • 31 participants

 

Nom à clarifier : hacklab, fablab, médialab, etc. ?

→ laboratoire citoyen de « création collaborative » ← flou !!!

→ implique budget, équipement, pilotage, etc. différents

→ surtout un lieu, et des personnes qui le feront tourner

 

Positionnement par rapport au LOL, FOL, LabEx Lyon 1, etc : complémentaire par rencontres, échanges, etc. Le LOV est avant tout « citoyen ».

 

Structure : probablement association loi 1901, aidée par la ville (local, fonds).

 

Sans surprise et comme toujours, les gens ont des définitions très différentes pour les mots hacklabs,  fablabs, etc. Pas de clarification pour base commune ← attention

 

Les termes « laboratoire » et « fablab » sont très forts, avec des connotations personnelles variées.

 

Beaucoup (trop ?) de mentions de « rassemblement », « fédération », « partage », « échange », « rencontre », etc., et pas grand chose sur les réalisations → risque de se retrouver avec un « café du commerce » où les gens vont et viennent, parlent, mais rien ne se fait.

→ c’est voulu et assumé par la municipalité

 

  • communauté à définir, pour le montage et le pilotage (initial)
  • lieu : OK, aux 21 place des Maisons Neuves à Villeurbanne (~60m2, rez-de-chaussée, vitrine).
  • techno et matériel : apport de la municipalité, selon besoins
  • disponibilité humaine : besoin d’implication minimale

 

Environnement :

  • À coté, il y a la nouvelle ZAC de 400 logements. Déjà construit : Le Village Vertical ( avec les balcons rouges). Ils s’inscrivent dans l’environnement du quartier et de Villeurbanne.
  • Pas très loin il y a COBOIS – c’est sur Lyon- La FOL a un lieu là. C’était son premier ancrage, mais pas bien intégré par les Coboiseux de base. Cobois çà marche très bien. Pas d’inscription dans l’environnement et le quartier, mais on peut voir (Françoise est membre).

 

Besoin d’identifier clairement le projet pour cadrer le montage.

 

« Qui » est déterminant pour le montage/pilotage, car les participants à la réunion sont déjà occupés dans leurs structures.

 

Archétype du LOV : entre la FOL et le LOL (pas un EPN !), et :

  • ouverture et accueil de groupes/structures pour animation, atelier, etc.
  • réalisation propres ← lesquelles, par qui, montées comment ?

 

Besoin d’un animateur/chef de projet/etc pour cristalliser l’organisation et la coordination du pilotage ? S’il le faut, ça sera étudié sérieusement par la ville, en fonction du projet.

 

Faire un appel à projet blanc auprès des citoyens, pour cadrer le montage du LOV ?

 

Prochaine réunion pour travail opérationnel sur le montage.

 

Work in progress : demandé par “la paillasse” : faire les réunions sur place, pour s’imprégner du lieu. Essayer de transformer en “bottom up”, plutôt que “top down” actuel. Pratiquer le “work in progress” pour les projets possibles sur place.

Ce qui reprend bien l’idée de “projets blancs citoyens” noté plus haut.